Les bases de l’exposition en photographie

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous propose de voir en vidéo les bases de l’exposition en photo, on l’appelle aussi le triangle d’exposition car l’exposition est composé de 3 paramètres :

  • L’ouverture
  • La vitesse d’obturation
  • Les ISO

Si vous préférez une version texte, voici une transcription de la vidéo avec un peu plus d’information.

Comment je l’ai expliqué au début de l’article, l’exposition en photo est composé de 3 paramètres que je vais détailler par la suite.

Tout d’abord, il faut définir l’exposition :

Pour faire simple l’exposition c’est la quantité de lumière qui va arriver sur le capteur de l’appareil et on va jouer avec les 3 paramètres pour avoir la bonne quantité de lumière.

Il est possible de régler l’exposition sur les APN pour avoir des photos correctement exposés, sous-exposées (trop sombre) et sur-exposées (trop lumineuse).

Le réglage de l’exposition est représenté par un bracket dans les paramètres de l’appareil ou dans le mode de prise de vue.

Une photo sous ou sur exposée n’est pas forcement morte surtout si vous « shootez » en RAW, il peut être possible de corriger l’exposition en post-traitement à l’aide d’un logiciel comme Lightroom, Luminar …

Maintenant que vous « avez » les bases de l’exposition (d’autre vidéo et article vont venir dessus car il y a beaucoup à dire), nous allons aborder les 3 paramètres.

L’ouverture

Si vous avez suivi les autres vidéos notamment celle sur les objectifs, vous en avez déjà entendu parler.

L’ouverture (du diaphragme) est un paramètre lié à l’objectif, pour le chiffre est petit plus l’ouverture est grande et donc plus de lumière rentre dans l’objectif.

Pour certaine photo, notamment de paysage on réduit l’ouverture du diaphragme afin d’avoir une plus grande profondeur de champs.

Pour résumé : l’ouverture, plus l’ouverture est grande (chiffre petit) plus il y aura de lumière et plus l’ouverture est petite (chiffre petit) moins il y aura de lumière qui traverse l’objectif.

La vitesse d’obturation

La vitesse d’obturation est le temps de pose de votre photo, cela correspond au temps en seconde ou fraction de seconde que votre appareil va configurer pour prendre la photo.

Plus la vitesse est lente, plus il y aura de lumière qui rendre dans l’objectif et plus le temps est court moins il y aura de lumière qui arrivera sur le capteur.

Là aussi le choix de la vitesse va dépendre du type de photo que vous faites (sport, animalière, paysage …), de la longueur focale et de l’objectif et si vous utilisez un trépied pour réduire le flou de bouger.

Les ISO

Ce paramètre est lié directement à votre boitier et il correspond à la sensibilité à la lumière de votre capteur.

Plus le chiffre est faible (50,100,200) moins le capteur est sensible et plus le chiffre est élevé plus la sensibilité est grande.

La valeur maximum dépend de la gamme de votre boitier, il est noté aussi que plus le boitier est de « qualité » meilleur sera la monté en ISO.

Plus le capteur sera sensible (valeur ISO plus élevée) plus il y a de chance que la photo perde en qualité avec ce que l’on appelle du bruit.

Plus vous avez un boitier « haut de gamme » plus la monté en ISO est « meilleure ».

Idéalement on cherche à faire des photos avec la plus faible possible pour éviter le bruit.

Fonctionnement des paramètres

Maintenant que vous connaissez les 3 paramètres du triangle d’exposition, je vais vous expliquer comment ils vont varier en fonction du type de photo que vous voulez faire.

Il est aussi important d’avoir une bonne luminosité quand vous prenez votre photo, cela va de soi-même s’il est possible de faire des photos de nuit, mais il faut quand même une ou plusieurs sources lumineuses.

Exemple 1 : le paysage

Afin que vous compreniez comment les 3 paramètres vont varier sur photo de paysage, voici deux photos prises au même endroit avec deux ouvertures différentes, la première à f/3.5 (droite) et la seconde à f/22 (gauche).

D’un point de vue visuelle, la photo à f/22 à une plus grande profondeur de champs sans flou à l’arrière. Maintenant on va parler des exif (paramètre de prise de vue) pour voir la différence des paramètres d’expositions.

Sur la photo à f/3.5 d’ouverture la vitesse d’obturation est à 1/500 sec avec une sensibilité ISO à 100 et sur la photo à f/22 d’ouverture, la vitesse d’obturation est 1/40 et les ISO à 320.

Si on analyse les paramètres d’exposition entre les deux photos, où le diaphragme a été fermé à f/22, l’appareil à d’abord réduit à la vitesse d’obturation de 1/500 à 1/40 soit une vitesse divisée par 12.5 jusqu’à atteindre la vitesse de sécurité et à ensuite augmenter la sensibilité du capteur à 320 (x3) pour avoir la « bonne exposition ».

Afin de composer la perte de lumière dû à la fermeture du diaphragme, le boitier à compenser dans un premier en réduisant la vitesse d’obturation pour augmenter le temps où le capteur reçoit de la lumière et cela n’étant pas suffisant, le boitier a augmenté la sensibilité ISO.

Exemple 2 : Sport – Animalière

Pour voir ce qui se passe quand on joue avec la vitesse, j’ai pris en photo un robinet avec de l’eau qui coule. La photo de droite est prise avec une vitesse d’obturation de 2 secondes et la photo de droite avec une vitesse de 1/2500 de seconde.

Comme pour la première photo, on va commencer avec l’analyse visuelle, sur la photo de gauche on voit un filet d’eau simple avec une bonne luminosité sur la photo de droite on arrive à voir les bulles d’air qui est dans l’eau avec moins de profondeur dans l’image et celle-ci est beaucoup plus sombre (sous-exposé).

Sur la photo avec 2 sec de vitesse d’obturation, l’ouverture est à f/18 et les ISO à 100 et sur la photo où la vitesse est à 1/2500, l’ouverture est à f/3.5 et les ISO à 6400.

On va maintenant analyser les paramètres d’exposition, sur la première photo le diaphragme a été fermé à f/18 pour compenser la « longue exposition » et couper un peu de lumière. Sur la photo prise à 1/2500 de seconde, l’objectif est ouvert à son maximum f/3.5 et les ISO monté à leur maximum à 6400.

Je vous laisse faire vous-même l’analyse et la mettre en commentaire de cet article (le but est de voir si vous avez compris comment les 3 paramètres sont utilisés pour avoir une exposition correcte 😉 ).


J’espère que cet article et la vidéo, vous ont aidé à découvrir les paramètres d’exposition d’une photo. (D’autres tutoriels vont suivre sur l’exposition je mettrais les liens ici).

Laisser un commentaire